recettes du bout du monde

Vendredi 2 janvier 2009

gigot de sept heures

Classé dans : un bon petit plat — sylba @ 11:17  

Déjà testé à plusieurs reprise , ce gigot cuit d’une façon un peu particulière, a plu a de nombreux convives…la dernière  fois c’était pour le réveillon du nouvel an et à la demande générale je partage cette recette. Je ne l’ai pas inventée car je l’ai vue sur le célèbre site marmiton!

ingrédients :

un gigot , un peu de couenne (100 à 200g) (pas obligatoire je l’ai déjà fait sans),

environ 500g de carottes,

quelques oignons 4 gros par exemple

ou au moment des oignons nouveaux une botte de petits ,

500 g  de tomates pelées et épépinées,

un bouquet garni(thym, laurier, persil, clou de girofle)

, quelques gousses d’ail (un dizaine)

, 30 cl de bouillon de boeuf,10 cl d’huile d’olives, 10 cl de cognac, 1 litre de vin blanc (type monbazillac), sel et poivre.

Saler et poivrer le gigot,

Le faire revenir dans l’huile d’olive chaude,

Mettre la couenne au fond de la cocotte,

Déposer le gigot,

Entourer des carottes,des oignons,des tomates, de l’ail,

Ajouter le reste des ingrédients, saler et poivrer.

fermer la cocotte.

Faire cuire 7 heures au thermostat 5-6 (entre 150 et 170°)

Surveiller la cuisson…mais en général il n’y a rien à ajouter!

Si nécessaire rectifier l’assaisonnement.

Le gigot est ensuite si "confit" qu’on peut le servir à la cuiller!

Bon appétit.

La prochaine fois j’essaye en mettant des pommes de terre dans la cocotte environ 2 heures avant la fin de la cuisson!

Mercredi 5 décembre 2007

le poulet aux abricots de Guillaume

Classé dans : un bon petit plat — sylba @ 10:55  

Alors voilà l’histoire: Guillaume, mon beau frère, nous dit un soir: je vous prépare à manger…on n’y croit pas…mais il l’a fait et c’était super bon!!! En plus il nous a laissé la recette qui fait beaucoup d’émules dans ce petit coin de Finistère! Un GRAND MERCI à Guillaume! on se régale depuis presque chaque semaine en pensant à toi.

Vous prenez des cuisses de poulet: une par personne,

une boite de médaillons d’abricots,

un sachet de soupe à l’oignon Maggi.

Vous enlevez la peau des cuisses de poulet et vous les mettez dans un plat allant au four , vous ajoutez les abricots coupés en morceaux et tout le jus de la boite, vous saupoudrez de soupe à l’oignon (inutile de saler ni de poivrer) et vous mettez au four ( environ 180°C) pendant environ une heure ( vous pouvez même aller vous balader pendant ce temps) , vous revenez et c’est prèt et délicieux accompagné d’un peu de semoule de couscous avec éventuellement quelques raisins secs…

On se régale avec cette super "tajine" express!

Mercredi 21 novembre 2007

Veau aux champignons, au madère, à la crême, aux lardons, etc …..

Classé dans : un bon petit plat — vero12 @ 11:16  

Attention : Cette recette est complètement personnelle et je n’ai donc aucune proportion ou temps de cuisson à donner. Je la fais au feeling, toujours à partir des mêmes ingrédients , jusqu’au résultat souhaité.

Ingrédients :Veau , généralement une pièce à rôtir dimensionnée en fonction du nombre de personnes . Champignons de Paris émincés, frais ou surgelés . Si possible, compléter de morilles ou girolles pour plus de goût. Dés de lardons fumés. Crème fraîche épaisse. Madère , mais sinon l’Armagnac peut également donner un très bon résultat . Sel, poivre et facultatif : noix muscade en poudre, ail semoule, persil frais ou Ducros. Un peu d’huile (Olive de préférence)
Découpez le veau en cubes de 3 à 4 cm, ou un peu plus gros si souhaité. Dans une marmite en fonte émaillée orange de préférence, mettez un peu d’huile d’olive et faites revenir le veau quelques minutes, ajoutez les lardons. Laissez mijoter à petit feu et couvrez.

Dans une poêle, faites revenir les champignons dans un peu d’huile d’olive. Les laisser bien rissoler pour qu’ils dégorgent toute leur eau et roussissent. Salez, poivrez, ajoutez si possible une pointe d’ail et du persil. Incorporez les champignons au veau qui est toujours en train de mijoter dans la marmite. Salez, poivrez, ajouter un peu de noix muscade et laissez mijoter jusqu’à ce que la viande prenne une belle couleur et que le jus de cuisson soit bien réduit.

Coupez le feu et ajoutez une bonne rasade de madère (ou armagnac) et laissez reposer. Une demi-heure avant de servir, remettez à feu doux, et ajoutez de la crème fraîche. Laissez réduire et servez avec du riz par exemple.

Astuce : Si la sauce était trop liquide, il est toujours possible de l’épaissir en ajoutant une petite quantité de Maïzena diluée dans de l’eau froide et incorporée sur le feu. Cela ne modifie pas le goût et permet d’obtenir une sauce plus onctueuse.

Dimanche 21 octobre 2007

la tarte au thon d’Anne

Classé dans : un bon petit plat — sylba @ 5:48  

Avec sa permission et après l’avoir testée moi-même, voici la recette de l’excellente tarte au thon d’Anne:

ingrédients : 1 pâte feuilletée, 300g de thon en boite,moutarde,6 oignons ou échalotes, 1 boite de 140g de concentré de tomates,100g de gruyère,1 cuillerée à soupe de crème fraiche…voir plus, tomates coupées en rondelles sur le dessus,herbes.

Faire revenir les oignons dans du beurre. Quand ils sont dorés ajouter le thon,le gruyère, la crème,la sauce tomate. Sur la pâte mettre un peu de moutarde puis mettre le mélange. sur le dessus ajouter quelques rondelles de tomates et des herbes. Faire cuire à four chaud (environ 180°) pendant 45 min.

Les petits comme les grands ont aimé!

Dimanche 16 septembre 2007

Encornets à l’armoricaine façon "papa Bévout"

Classé dans : recettes familiales,un bon petit plat — sylba @ 6:13  

ingrédients: 3 oignons, 3 gousses d’ail dégermées,2 kg d’encornets, 20 noix de coquilles, 1boite de coulis de tomates, 1 bouteille de vin blanc , 1 verre de cognac, 6 petites boites de safran, deux piments oiseaux, piment doux d’espagne, herbes de provence, huile d’olive, court bouillon en sachet (knor c’est le meilleur!).

Faire revenir les oignons et l’ail dans l’huile d’olive avec des herbes de provence et un peu de laurier.

Couper les encornets en morceaux et les mettre à cuire au fur et à mesure dans les oignons.

Ajouter le coulis de tomates , le vin blanc, le safran, la moitié d’un paquet de court bouillon knor, 2 piments oiseaux, un peu de piment doux d’espagne, le cognac.

Laisser mijoter au moins deux heures…

juste avant la fin de la cuisson ajouter les noix de coquilles ( facultatif…mais tellement meilleur!) , elles ne doivent pas trop cuire.

Régalez vous en ayant une petite pensée pour papa bévout qui m’a transmis cette super recette et qui nous la préparait avec tout son amour…ingrédient indispensable pour réussir la recette et que j’avais oublié…

Thème Rubric Propulsé par WordPress.com.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.